La faune & flore


Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s’y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l’Instituto Nacional de Biodiversidad considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves5. Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribuent à préserver cette biodiversité.

Les réserves marines du Costa Rica sont le théâtre de braconnages de requins. Le documentaire Sharkwater montre l’intensité du trafic d’ailerons de requins. Des négociants taïwanais les achètent illégalement, pillant ainsi un des derniers sanctuaires de requins. Les importants investissements taïwanais au Costa Rica laissent supposer que le gouvernement ne fait pas de la lutte contre cette activité illégale une priorité de l’agenda de préservation de la faune et de la flore.

Cette diversité exceptionnelle est due à l’emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d’animaux. Les influences océaniques de l’océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l’abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleu électrique.

Le Costa Rica se classe parmi les 14 nations à avoir placé plus de 23 % de leur territoire sous protection (25,6 % de parc nationaux ou réserves écologiques). Ce pays a presque réussi à stopper la déforestation (75 % du territoire était recouvert de forêt en 1950, 25 % de nos jours) bien qu’il existe encore parfois des actions de déforestation illégales sévissant de manière épisodique au cours de l’année, qui ont lieu au sein même de réserves naturelles protégées.

La biodiversité du Costa Rica vient aussi de la décision gouvernementale de fermer les zoos du pays et d’en relâcher les 400 animaux, afin d’enrichir la biodiversité du pays et d’en finir avec la captivité animale.

Les invertébrés, comme dans toutes les zones tropicales, sont abondants, en particulier les insectes (au moins 7 000 espèces de papillons). Les araignées et crabes sont également bien représentés.
Les poissons (130 espèces) eux aussi typiquement tropicaux. On trouve de plus grandes espèces et des récifs sur la côte pacifique.
Les reptiles (environ 220 espèces) sont représentés par les tortues de mer, qui sont l’un des symboles nationaux, et qui viennent pondre sur les plages. L’on trouve également des lézards de toutes sortes, des geckos, des iguanes, et des caïmans (le crocodile américain Crocodylus acutus est également observable, mais plus rare). Sur les 130 espèces de serpents, 17 sont dangereusement venimeux, dont le fer-de-lance, le serpent corail et une espèce de serpent marin du genre Pelamis.
Les amphibiens sont surtout représentés par 150 à 160 espèces de grenouilles et crapauds, dont des dendrobates venimeuses, et une espèce, le crapaud doré Bufo periglenes, endémique et peut-être disparue.
Les mammifères proviennent à la fois des espaces Néarctique et Néotropical (Amérique du Nord et Amérique du Sud) : par exemple, le coyote, les sconses ou les cerfs de Virginie, typiques du sud des États-Unis tandis que les coatis, les singes (dont le capucin et le singe hurleur), les tapirs et les tatous se retrouvent plus au sud.
Les oiseaux, enfin, sont exceptionnellement représentés : près de 850 espèces, dont 7 endémiques. Les espèces varient beaucoup en fonction du milieu (côtes, montagnes, villes…) et de la zone géographique. L’oiseau national du Costa Rica est le Yigüirro Turdus grayi. ( source : Wikipédia )20130423-061509.jpg

Commentez ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s